Apprentissages de l'atelier de preparation au FMMD 2011

4 ans après -  retour sur les apprentissages de l’atelier de préparation au FMMD de 2011 à Taliouine

April 2015


​ Mouloud El-Kamel, Chargé de Programme, SDC Rabat   Yvonne Diallo-Sahli, Migration Network Focal Point, SDC Bern 

Lors d’un atelier - organisé par la Coopération suisse en Janvier 2015 à Rabat - regroupant les acteurs clés autour des questions de migration et développement au niveau national, régional et local (ministères pertinents, autorités locales, organisations internationales et société civile), les discussions ont confirmé la pertinence des approches poursuivies par les différents acteurs.  En outre, les échanges ont réaffirmé le besoin de travailler davantage sur la capitalisation des efforts entrepris au niveau des communes afin de faciliter le partage des bonnes pratiques ainsi que leur ancrage dans les politiques nationales, et vice-versa.

Le président de la commune de Siroua (commune rurale d’une population de près de 10’000 habitants regroupant 30 douars dans la région de Souss-Massa-Drâa), ancien migrant lui-même, a par exemple rappelé l’importance d’avoir participé à l’atelier thématique du FMMD/GFMD 2011 (Forum Mondial sur la Migration et le Développement /Global Forum on Migration and Development) organisé à l’époque à Taliouine/Maroc avec le soutien de la Suisse et la France. L’atelier avait donné l’occasion de se concentrer sur la question de la ‘contribution des associations de migrants au développement’. Grâce à la dynamique lancée à travers cet évènement et aux partenariats noués lors des rencontres, le président de Siroua a mis sur pied plusieurs projets intégrant la vision et les attentes des migrants dans le développement local. Ceci s’est notamment fait au travers de l’intégration de la dimension migratoire dans les plans de développement communaux et l’implication des marocains du monde dans des projets de développement local (éducation de base, promotion des produits du terroir, eau et assainissement etc.).

Ces initiatives lancées par les autorités communales sont soutenues par l’organisation non-gouvernementale franco-marocaine ‘Migration et Développement’ (http://www.migdev.org) qui a pour but de promouvoir le développement local à travers un appui à des initiatives menées directement par les collectivités. ‘Migration et Développement’ était un partenaire clé dans l’organisation de l’atelier en 2011 et son président à l’époque a fait la connaissance de M. Ahmed Elbakir (président de la commune Ouisslssate, 6000 habitants issus de 30 douars) à cette occasion; depuis, un bon nombre d’initiatives locales ont vu le jour dans le domaine Migration et Développement dans cette commune et ont permis l’implication de la diaspora pour la réalisation de la maison de l’emploi, dans le préscolaire, le transport scolaire ou encore pour d’autres infrastructures de base.

L’atelier du 28 janvier 2015 a fourni une excellente plateforme aux différents acteurs afin de réfléchir ensemble sur les progrès faits depuis l’atelier de 2011 et apprécier les défis et opportunités respectives. ‘Migration et Développement’ travaille, en étroite concertation avec les autorités nationales, à capitaliser les bonnes pratiques locales afin  de nourrir le dialogue politique et adapter les politiques nationales. Dans le cas du Maroc, le Ministère Chargé des Marocains Résidant à l’étranger et des Affaires de la Migration (MCMREAM) s’occupe des questions de migration et développement et coordonne les différentes stratégies de mobilisation de la diaspora marocaine dans le pays.


De tels projets sont soutenus par l’Initiative Conjointe pour la Migration et le Développement (ICMD). Dans le but de diffuser les bonnes pratiques liant migration et développement, ICMD appuie la documentation et rassemble les différents expériences du Maroc ou d’autres pays : http://www.migration4development.org/fr/content/base-donn%C3%A9es-projets)